YONATAN.JPG

YONATAN GAT

EXPéRIMENTAL/WORLD

Yonatan Gat est guitariste, producteur et compositeur basé à New York. Ses oeuvres solo ont été mentionnées dans le New York Times, PitchforkVice, New Yorker et People Magazine. Il fut également couronné Best Guitarist in New York par Village Voice en 2013. Ses pièces dépassent et transcendent les genres, se situant entre le rock‘n’roll, la performance artistique et au-delà de la catégorisation.

Il commença à se faire reconnaître comme l’un des meilleurs interprètes au monde au sein de Monotonix (fondateur et guitariste), acclamé comme étant the most exciting live band in rock’n’roll selon SPIN, avec des prestations qui firent exploser la frontière entre interprète et public lorsque, par exemple, ils s’attachaient à la foule avec du ruban adhésif, mettaient le feu à leur équipement et amenaient leur public à l’extérieur de la salle de spectacles, transformant les prestations en raves de rue improvisés. Se faisant bannir de jouer en Israel, son pays d’origine, Gat s’installe à New York en 2010 et continue à tourner inlassablement partout dans le monde. Gat a joué 1,500 concerts sur 5 continents dans 50 pays au cours des 10 dernières années.

Gat commence à enregistrer et interpréter ses oeuvres solo en 2014, tout en préservant l’énergie brute pour laquelle il était reconnu. Il délaissé la performance-choc de Monotonix pour se concentrer plutôt sur une exploration plus improvisée et ritualiste, voire chamanique. Ses concerts font toujours transpirer et demeurent des prestations immersives offertes en plein milieu de salle, galerie ou festival, entouré d’une foule dansante et éblouie.

shows


17 novembre - M POUR MONTRÉAL @ SALA ROSSA

album

PRESSe

A mind blowingly prolific journey crossing vibes of DIY dives and avant-garde jazz spaces.
— VICE
Middle East-tinged solos over fierce tribal grooves, to ecstatic effect.
— THE NEW YORKER
Echoes of funk from Benin; Cuban son from Senegal; Chicano rock from Los Angeles; Afro-Brazilian soul from Rio de Janeiro; and the pentatonic and Arabic scales that connect much of the world - but there’s always a lilt and an invitation in it. He leaves a space for you to get in. They were playing for themselves and they were playing for you, but they weren’t playing for any static definition of a concert.
— NY TIMES

VIDéOS

shows majeurs


EUROPE TOUR (2017)
FESTIVAL D'ÉTÉ DE QUÉBEC (2017)
TAVERNE TOUR (2017) 
DISTORSION PSYCH FEST (2017)
FME (2016)
LES NUITS PSYCHÉDÉLIQUES DE QUÉBEC (2016)
M FOR MONTREAL (2015) 
SXSW (2015)

CONTACT


marilyne lacombe - MARILYNE@mothland.com